Catégorie : Marques & Coop

Point Vendanges Agamy – Octobre 2018

Les vendanges sont terminées sur nos 4 sites. L’occasion de faire un point sur la qualité des raisins récoltés, et sur les premières dégustations.

En amont, l’été très chaud sans grosses précipitations, ponctué de plusieurs épisodes de vent, a favorisé l’absence de maladies dans nos vignes (grâce à l’absence d’humidité), permettant ainsi de limiter fortement la nécessité de traitements et ainsi contribuer à la protection de notre environnement.

Le climat favorable en septembre, avec des journées chaudes et sèches et des nuits fraîches, a conduit à la pleine maturation des raisins, offrant un équilibré sucre / acidité très bon, et un degré qui n’a cessé d’augmenter tout au long de la campagne. Nos Beaujolais et Beaujolais-Villages titrent à présent 13°.

La vendange, parfaitement saine, est restée belle tout au long de ces 4 semaines de récolte. L’état sanitaire est superbe.

Les vignerons ont maîtrisé leurs rendements, préparant consciencieusement leur vigne tout au long de l’année (ébourgeonnage, cisaillage…). Ils ont été patients et ont su attendre le plus possible de vendanger, permettant d’atteindre la maturité phénolique, ce qui n’aurait pas été le cas en ramassant plus tôt.

Ces éléments, ainsi que le travail de nos maîtres de chais, nous offrent des dégustations de vins très fruités, sans dureté ni végétal, sur des arômes de baies rouges et quelques fruits noirs (cassis, myrtille). En bouche, c’est très gras, rond, avec une belle longueur.

Les Beaujolais sont subtils et fins, aux belles notes de myrtilles, avec une bouche fraîche et croquant, un belle longueur en bouche et une finale harmonieuse. Les Beaujolais-Villages livrent un nez « explosif » de petits fruits rouges, une bouche élégante, souple et équilibrée, une fin de bouche gourmande et très fruitée, sur la fraise et la framboise.

Etant donné la qualité de ces premières dégustations, nous sommes impatients de découvrir le reste de nos vins primeurs, et surtout nos vins de garde qui possèdent déjà un fort potentiel aromatique !

 

 

Par nos maîtres de chai et notre œnologue Philippe Merly – Agamy

Article Terre de Vins – Visite d’une des caves Marques & Coop : les Vignerons de Tutiac

Blaye : les Vignerons de Tutiac, « Big is Beautiful »
« Appréhender la diversité du vignoble bordelais, c’est aussi découvrir une structure aussi importante que les
Vignerons de Tutiac. Cette grande coopérative réunissant 450 vignerons sur plus de 4 000 hectares a lancé un
parcours de visite récompensé par un Best of Wine Tourism. Les visiteurs peuvent ainsi parcourir les vastes
infrastructures mais aussi un vignoble expérimental offrant un aperçu des questions environnementales, des
cépages traditionnels comme des cépages résistants, des pratiques mises en place pour lutter contre les
maladies de la vigne, etc. Boutique très bien fournie, avec une très large gamme de vins. On aime le Lieu-Dit
Coudrat, Blaye 2012, un 100 % merlot savoureux et croquant (12,95 €). Visite 5 €.
Vignerons de Tutiac – 33860 Marcillac – 05 57 32 48 33 ou www.tutiac.com »

Article Terre de Vins – Nos itinéraires de l’été #24 : De Blaye à Sainte-Foy – 15/08/2018 – Journaliste : Matheiu Doumenge

Découvrez l’article complet en cliquant ici !

Point Vignoble Agamy – Juillet 2018

Après un mois de juillet chaud et orageux, voici un point sur l’évolution des vignes d’Agamy à ce jour.

 

Au milieu du mois, les premières baies verrées sont apparues : les grains de raisin jusqu’à ce jour encore bien verts, commencent à prendre une belle couleur « violette »! Il faudra encore plusieurs semaines pour que toutes les baies changent de couleur et atteignent leur maturité complète.

Le potentiel de récolte est toujours important; le temps sec pourrait cependant impacter le poids des grappes.

Un épisode de grêle localisé a touché plusieurs communes du sud du vignoble avec une intensité plus ou moins importante selon les parcelles. Les secteurs du Beaujolais et du Forez sont aujourd’hui indemnes : cet épisode qui a pu faire un peu de dégâts localement, n’aura pas de fort impact sur l’ensemble des surfaces de la coopérative.

D’un point de vue sanitaire, des tâches de mildiou sur les feuilles sont signalées. Au stade actuel de développement des vignes, les grappes ne sont plus sensibles à la maladie, aussi seul le feuillage sera protégé spécifiquement. Concernant l’oïdium, en cas de présence avérée la protection sera poursuivie jusqu’au stade mi-véraison.

Avec une floraison début juin et un temps très poussant et ensoleillé depuis le début de la campagne, les vendanges seront précoces. Nous envisageons de récolter les parcelles les plus avancées dès la fin du mois d’août. Pour les parcelles plus tardives, notamment dans le secteur es Côtes du forez, il faudra attendre mi-septembre. Les vignerons sont satisfaits, ils constituent leurs équipes de vendangeurs, et ils appellent de leurs vœux une météo clémente sur le mois d’août pour pouvoir récolter un beau millésime !

Par Anne-Claude Delatre, coordinatrice de production – Agamy

Point Vignoble Agamy – Juin 2018

L’été est bien là ! Après un début de mois particulièrement arrosé, le vignoble bénéficie depuis plusieurs jours d’un soleil généreux.

Les fleurs de vigne ont laissé place à de jeunes baies qui continuent leur croissance. On constate dans certains cas un peu de coulure physiologique correspondant à un avortement des jeunes fruits : cela donne des grappes plus aérées avec moins de baies.

Pour les grappes qui n’ont pas souffert de la coulure ainsi que dans les zones précoces, les baies ont grossi et se touchent donc entre elles : on parle alors de « stade de fermeture de la grappe ».

A ce jour, le potentiel de récolte de cette année est toujours très satisfaisant.

Les travaux de relevage sont déroulés tout au long du mois : il s’agit de « remonter » les rameaux et de les accrocher sur les fils, pour que les rangs, bien dégagés, profitent davantage du rayonnement du soleil.

L’ébourgeonnage (élimination des pousses qui ne donneront pas de fruit) et le rognage (coupe de l’extrémité superflue des rameaux pour que les éléments nutritifs puissent se concentrer sur la formation des grappes) sont également au programme. La protection du vignoble est bien en place; le sol est désherbé, travaillé et tondu.

Autour du 12 juin, quelques symptômes de mildiou sont apparus sur des parcelles « témoins », non traitées. Les vignerons ont eu des difficultés à traiter leurs parcelles du fait des conditions climatiques difficiles du début de mois. Finalement, le temps sec de ces derniers jours n’a pas permis au mildiou de se développer.

De l’oïdium sur baie a aussi été observé, la vigne reste sensible à cette maladie jusqu’à la véraison.

Le vignoble affiche aujourd’hui un très bon état sanitaire. La date des vendanges pourrait se situer autour du 26 août pour les parcelles les plus précoces.

Un rendez-vous majeur à Hambourg

Les douze caves qui constituent le club Marques & Coop (environ 4 000 vignerons cultivent quelques 30 000 ha, CA annuel 450 million euros), créé pour promouvoir ensemble leurs plus belles cuvées, ont choisi de se présenter aux professionnels du vin à Hambourg le 18 juin. A la suite des rendez-vous presse de Londres, Düsseldorf, Louvain…, le club a innové en élargissant pour la première fois sa cible aux acheteurs en choisissant Hambourg, ville dotée d’un bon pouvoir d’achat et d’une culture du vin, et le concours de l’agence Emily Albers.

Gros succès à l’Atelier du Café Paris, avec une dégustation très animée : outre la présence de la presse spécialisée, une quarantaine d’acheteurs, distributeurs et prescripteurs ont été séduits par la qualité des vins, et tout particulièrement les principaux acheteurs ayant « pignon sur vigne » !

Lors de la conférence de presse qui a suivi, Jacques Tranier, DG de Vinovalie et président du club, a rappelé le premier objectif du club : se présenter aux relais d’opinion en mettant en avant sa marque collective, et ce, bien au-delà des frontières de l’Hexagone.

Un échange constructif a suivi entre les directeurs des caves et Marian Kopp, qui avait souhaité venir rencontrer Marques & Coop, au titre de spécialiste de marques internationales et actuel CEO de Lauffener Weingärtner. Cette coopérative est l’un des acteurs principaux de la filière viti-vinicole allemande. Les synergies entre les deux pays se sont avérées : les mêmes valeurs partagées, comme la volonté de préserver les terroirs et l’environnement, la coopération considérée à la fois comme un mode de production qualitatif et une aventure humaine, et une vision de leur cave comme pépinière de talents, du pied de vigne à la recherche, voire à l’oenotourisme. Marian Kopp ayant de son côté un projet de club avec d’autres coopératives allemandes, des pistes de collaboration ont été évoquées.

Une cave exceptionnelle pour les Vignerons Ardéchois et la cuvée Terra Helvorum 2015 !

Le Grand Site de l’Aven d’Orgnac va accueillir et offrir aux plus belles cuvées des Vignerons Ardéchois un lieu de vieillissement unique et exceptionnel à 50m sous terre ! Près de 10 000 bouteilles rejoignent ainsi les sous-sols de la grotte la plus spectaculaire d’Ardèche, et notamment 5 000 bouteilles de la cuvée Terra Helvorum 2015 ! Ces bouteilles seront conservées au minimum 1 an, dans des conditions idéales pour l’élevage des vins (température constante de 12°C, taux d’humidité entre 95 et 100% tout au long de l’année, calme et obscurité complète), puis destinées aux meilleurs tables en France et à l’étranger.

Retour sur la Dégustation Accord Mets & Vins Marques & Coop à Paris – 6/6

Jeudi 14 décembre, Marques & Coop accueillait la presse à Paris sur les Champs-Élysées, au restaurant « Copenhague » pour un dîner et une dégustation.

Pour terminer la soirée en beauté, les convives ont pu apprécier un dernier vin blanc : l’Astrolabe Vendanges tardives 2012mis en valeur par un dessert exquis « Pomme – Citron – Caramel » préparé par le chef du restaurant !

Retour sur la Dégustation Accord Mets & Vins Marques & Coop à Paris – 5/6

Jeudi 14 décembre, Marques & Coop accueillait la presse à Paris sur les Champs-Élysées, au restaurant « Copenhague » pour un dîner et une dégustation.

Avant le dessert, les invités ont pu déguster trois autres rouges de nos belles marques : le Mémoria Vieilles Vignes – Louis Tête 2013, le Cellier des Princes 2016 et le Terra Helvorum – Syrah 2015, accompagnés d’une assiette « Fromage Danois – Compotée – Crackers ».

La suite du menu à suivre…

Retour sur la Dégustation Accord Mets & Vins Marques & Coop à Paris – 4/6

Jeudi 14 décembre, Marques & Coop accueillait la presse à Paris sur les Champs-Élysées, au restaurant « Copenhague » pour un dîner et une dégustation.

Après les blancs, les invités ont pu découvrir une belle assiette « Filet de Boeuf – Oignons – Choux », pour accompagner la dégustation de trois vins rouges uniques : le Rasteau Prestige 2012, le Lieu-Dit Verdot 2014, et l’Aurelius 2014 !

La suite du menu à suivre…

Retour sur la Dégustation Accord Mets & Vins Marques & Coop à Paris – 3/6

Jeudi 14 décembre, Marques & Coop accueillait la presse à Paris sur les Champs-Élysées, au restaurant « Copenhague » pour un dîner et une dégustation.

Place à deux vins blancs d’exception : le Jubilation Le Pallet 2014 et le Toques et Clochers Terroir Méditerranée 2015Le chef Andreas Moller a choisi de les accompagner de Turbot, Oeufs de poissons et Hollandaise, mets qui ont particulièrement mis en valeur les deux vins et ravi les invités !

La suite du menu à suivre…